top of page
  • Photo du rédacteurBesace

Retour sur la troisième édition de la nuit de l’Obscurité Hautes Fagnes

Le samedi 14 octobre, vous avez été nombreux à nous rejoindre sur le toit de la Belgique pour la troisième édition de la Nuit de l’Obscurité Hautes Fagnes-Eifel. Si vous n’avez pas pu vous y rendre ou que vous souhaitez replonger dans cette soirée scintillante, on vous résume tout ça !


Tandis que l’équipe de la Besace, ses bénévoles et les partenaires terminent à peine l’installation de la Nuit et profitent de quelques minutes de répits pour se sustenter, les premiers visiteurs affluent déjà : en vitesse, chacun (ou presque) rejoint son poste ! Et alors que la météo s’annonçait incertaine et capricieuse, comme par magie, celle-ci s’adoucit : clémente, elle laisse place à un ciel dégagé par endroit, permettant de profiter au mieux des activités proposées.


Peu avant 18h00, certains font face à un choix cornélien entre la balade « Coucher de soleil » et la conférence « Objectif Lune » d’Aurélie Fumel pour les petits astronomes en herbes ; d’autres profitent déjà d’une bière bien fraîche devant les fantastiques reprises d’Overtones, allongés dans les confortables transats de la Loterie nationale.



Un peu plus tard, pendant que les plus grands se préparent à assister à une passionnante conférence portant sur l’« Initiation à l’Astronomie et rudiments d’astrophysique » animée par Rosario Spagnolo de la Société Astronomique de Liège, les plus petits découvrent les différents ateliers créatifs proposés par la Besace : grimages, bricolages ou encore création de badges pour alimenter la géocache créée avec la Maison des Jeunes La Reid/Theux/Polleur lors de la première édition ! Pour la découvrir, suivez ce lien : https://www.geocaching.com/geocache/GC9HHZD_la-nuit-de-lobscurite (c’est gratuit!)


Toutes ces activités, ça creuse ! Alors une petite pause chez Kako Bio ou une soupe de la MJ au coin du feu de la Maison du Parc et ça repart vers le spectacle « Le chercheur fou et les chauves-souris » de la Compagnie de la chauve-souris, mêlant théâtre de rue et jongleries : fous rires garantis !



Déambulant sur le site, deux scientifiques farfelus proposent bandages, piqûres et sirops douteux aux enfants qui espèrent avoir les réponses à notre jeu « Noctule » (réponse qu’ils n’ont pas pu obtenir auprès de l’équipe de la Besace, et ce même après leur avoir fait les yeux doux). Ces derniers avaient cependant raison d’essayer, puisqu’en y participant, certains ont eu la chance de remporter des entrées gratuites chez l’un de nos partenaires : Forestia Theux, Parc Chlorophyle, les Draisines de la Molignée, le Préhistomuseum, les Grottes de Han, Sortilège, le Domaine de Palogne ou Hexapoda !


Et puis, on se rend compte qu’il est bientôt l’heure d’aller écouter « La Belle Saison », une balade contée improvisée par la Compagnie de l’Esperluette, ou pour nos petits amis germanophones, la conteuse Sarah Schmidt avec ses merveilleux contes de fées et mythes de la forêt. Sur le chemin, on se sensibilise aux problématiques de la pollution lumineuse, avec une première halte chez Natagora - Marquisat de Franchimont ; et une deuxième plus loin, dans la Maison du Parc, avec les deux expositions : « Songe d’une nuit étoilée » et « La pollution lumineuse ».  


Soudain, un appel retentit : « Les observations astronomiques vont bientôt commencer ! » Les plus pressés accoururent pour observer Jupiter ou Saturne, profitant de la nouvelle lune et de l'absence totale de lumière. Les plus patients, eux, s’attelaient à la réalisation de magnifiques instruments végétaux chez Hannaras.



Comment ? Déjà 23h ?? La Nuit de l’Obscurité touche à sa fin. Vous n’avez pas pu nous rejoindre et vous avez envie, vous aussi, de découvrir les mystères d’une nuit sans lumières ? Vous pouvez d’ores et déjà noter dans votre agenda la date de la prochaine édition des Nuits de l’Obscurité : le samedi 12 octobre 2024 !


Cette nuit nous aura toutefois apporté son lot de petites tragédies. Ainsi, nos pensées vont d’abord au panneau signalétique en Forex, placé la veille sur le rond-point du mont Rigi, tragiquement déchiqueté par les bourrasques pendant la nuit et qui nous annonçait de plus gros dégâts sur le site de la Maison du Parc ; ou encore cette magnifique guirlande, emballée à la hâte et dont les nœuds ne seront (sans doute) jamais défaits.


Nous en profitons pour remercier à nouveau tous nos partenaires qui ont contribué à la réussite de cette troisième édition : la Société Astronomique de Liège, Aurélie Fumel (astrophysicienne et animatrice), Natagora Marquisat de Franchimont, la Compagnie de l’Esperluette, Hannaras, la Compagnie de la chauve-souris, Overtones, la conteuse Sarah Schmidt, Les jeunesses scientifiques, le guide nature Udo Steinert, Iris Köhler guide nature et conférencière, Kako Bio, Groupe Astronomie de Spa, la Maison des jeunes La Reid/Theux/Polleur, la Maison du Parc Botrange ainsi que Nostalgie, La Fédération Wallonie Bruxelles et La Loterie nationale !

Ancre_offreemploi
bottom of page