top of page
  • Photo du rédacteurBesace

Interview de la nouvelle coordinatrice de Besace ASBL

Avec l'arrivée du printemps, c'est un vent nouveau qui souffle sur notre OJ. En effet, depuis le 1er mars 2024, nous avons accueilli une toute nouvelle coordinatrice : Françoise Tesser. C'est donc elle qui se trouve désormais à la tête de la Besace et de ses équipes de Bruxelles et de Liège. Dynamique, pleine de ressource et d'idées pour l'avenir, nous vous proposons de découvrir son portrait.



Françoise Tesser, coordinatrice de la Besace ASBL
Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Françoise Tesser, j’ai 35 ans (bientôt 36), j’ai étudié la philosophie à l’ULB et j’ai un fils de 7 ans et demi. J’ai été institutrice en éducation à la philosophie et à la citoyenneté pendant 7 ans et c’est une expérience que j’ai vraiment adorée. En effet, j’aime faire réfléchir les jeunes à propos de questions philosophiques, leur présenter des idées et des points de vue différents afin qu’ils puissent se décentrer et étayer leur questionnement. Pour ce faire, j’aime beaucoup faire référence à l’éthologie, au monde animal et à la nature en général car, selon moi, c’est une source intarissable d’inspiration pour questionner la place de l’Humain dans le monde. De plus, j’ai toujours essayé de rendre mes cours les plus ludiques possible en utilisant des petits jeux par exemple, ou des BD, des livres de jeunesse, des dessins animés ou même des vidéos Tik-Tok pour entamer un sujet. Sinon, à part ça, je suis quelqu’un d’enthousiaste et je me prends vite de passion pour de nouveaux sujets. Ainsi, j’ai beaucoup de centres d’intérêts comme l’improvisation théâtrale, l’aquarelle, les jeux de société, la céramique et j’en passe. J’aime la clarté et je suis très attachée aux valeurs d’intégrité, d’honnêteté et de bienveillance. J’aime créer des espaces collaboratifs dans lesquels chaque personne trouve sa place, se sent accueillie et écoutée, c’est ce que j’ai envie de créer ici, à la Besace.


Pourquoi la Besace ?

Le projet global de la Besace, former des CRACS, m’enthousiasme beaucoup car je suis convaincue que la pratique du libre-examen et de l’esprit critique sont absolument nécessaires pour faire face aux défis qui se profilent dans un avenir plus ou moins proche. Mais ce qui m’a séduite le plus dans notre ASBL, c’est la manière créative, artistique et ludique de le faire. J’ai tout de suite senti que la créativité était au centre des projets de Besace. Or, étant moi-même créative, il s’agit d'un élément que je voulais absolument retrouver dans mon travail. Je voulais aussi être entourée de personnes enthousiastes, artistiques et volontaires, c’est exactement ce que j’ai trouvé ici.


Un projet "coup de cœur" ?

C’est une question plutôt difficile car je trouve que chaque projet de Besace est passionnant, mais je dirais "Handistand". J’adore l’idée de se mettre à la place d’une personne ayant une déficience pour se décentrer, mieux comprendre les difficultés auxquelles elle est confrontée et avoir un petit aperçu de ce qu’elle peut vivre au quotidien. Je pense que ça doit instiguer de l’humilité, de l’empathie et de la compassion chez les participant.e.s. Arriver à se mettre à la place de quelqu’un d’autre peut être difficile, or le Handistand rend cet exercice à la portée tout le monde et est, en outre, super ludique.


Une chose que les gens ne savent pas sur toi ?

J’ai perdu 20kg en un an en 2022.


Quel est ton rapport avec notre fédération depuis ton arrivée ?

Très cordial. J’ai vraiment eu un bon accueil lorsque je suis arrivée, ça m’a émue. De plus, savoir que Benjamin et son équipe sont là pour répondre à mes questions et m’aider à reprendre les rênes de l’ASBL me rassure pas mal, car je n’ai jamais eu de poste de coordinatrice auparavant et tout est encore assez nouveau pour moi. Quant aux membres des autres associations, nous mangeons ensemble à midi et il m’est toujours agréable de discuter avec eux. Ils sont également disponibles si j’ai une question à leur poser. Je suis très reconnaissante d’être aussi bien entourée. Je ressens vraiment beaucoup de solidarité entre toutes les associations de la fédération. Aussi, bien qu’elle ne fait pas partie à proprement parler de la fédération, je me sens très soutenue par Valérie Saretto, la présidente de Besace. J’éprouve toujours beaucoup de plaisir à interagir avec elle et, à nouveau, grâce à elle, je me sens très soutenue et accompagnée dans la reprise de la gestion de Besace.


Où vois-tu notre ASBL dans quatre ans ?

Vers l’infini et au-delà ! Plus sérieusement, je suis sûre que nous aurons relancé et développé toutes nos activités à Bruxelles et dans le Brabant-Wallon. L’évènement "Vitrine de l’Artisan" aura été totalement refondu d’ici-là et j’espère qu’il inspirera de nombreux jeunes à entreprendre une carrière dans l’artisanat. Je suis sûre qu’on aura pu développer des partenariats avec les autres organisations de jeunesse de notre fédération et créer plus de projets dans les volets "esprit d’entreprendre" et "environnement". Cette ASBL a tellement de potentiel et ses membres sont tellement inspirés et passionnés, je suis persuadée qu’on ne tarira jamais d’innovations.



 

 

Comments


Ancre_offreemploi
bottom of page